bateau

Préparation du voyage

 Un avant-dernier article avant mon départ en stage d'observation pour expliquer comment bien préparer un stage d'observation des cétacés et expliquer ma propre expérience.



Les espèces observables en Méditerranée


8 espèces de cétacés sont observables en Méditerranée « française »: le dauphin bleu et blanc, le rorqual commun, le grand dauphin, le dauphin de Risso, le dauphin commun, le globicéphale noir, le cachalot et le ziphius (pour plus de renseignements cliquer sur le nom de l'espèce dans le menu de gauche).


Remarques : - D'autres espèces de cétacés vivent en Méditerranée mais elles ont soit jamais été communes au lieu, soit en nette diminution, soit très difficile à observer. C'est le cas par exemple du petit rorqual, du sténo ou de l'orque.

- En plus des cétacés, la Mer Méditerranée regorge aussi d'une multitude d'espèces de poissons et d'oiseaux marins.

L'équipement à prévoir

Bien évidement la crème solaire et le maillot de bain ! Mais contrairement ce que l'on imagine il peut aussi faire très froid en haute mer et pleuvoir même en été. Il ne faut donc par oublier un gros pull, un pantalon chaud et une k-way. Sinon emporter des vêtements légers et peu fragiles. En effet en mer avec le vent, le sel et le manque de confort, rien ne sert de prendre son dernier petit haut sexy...Il ne faut pas non plus oublier la casquette et les lunettes de soleil.

Enfin ne pas oublier masque (pour les myopes sachez que certains opticiens proposent des masques à votre vue allant de 100 à 150€), le tuba, les palmes. Pour l'appareil photo je suis tentée de m'acheter un reflex mais je suis assez choquée des prix et je ne sais pas si en mer j'arriverai à prendre de si belles photographies avec et si au final, je ne risque pas plutôt de l'abimer. Je réfléchis donc encore à la question.

Car en effet avec un simple numérique, les photos prises ne sont franchement pas top : on observe souvent les baleines de loin et sans un bon zoom leur dos ressemble juste à une tache dans l'océan, leur geste sont rapides et vous risquez plus de prendre le dessus de la mer vierge que le dauphin que vous venez de voir sauter hors de l'eau...

Des jumelles pour observer peuvent être un plus mais elles sont surtout utiles pour observer les oiseaux.

De plus, en Mer, il peut se passer des heures sans rien voir...Afin de ne pas sombrer dans l'ennui il est recommandé de prendre de l'occupation ne nécessitant pas d'électricité comme un livre (sur les baleines par exemple ou le dernier thriller du moment), des magasines, un instrument de musique, votre mp3 (pour écouter votre hardrock sans gêner les poissons)...

N'oubliez pas non plus de prendre des feuilles pour noter vos observations ou télécharger des exemples de formulaire déjà prêts.

Pour ce qui est du mal de mer, on me demande souvent quoi prendre à emporter...je ne serai trop dire car je n'ai jamais eu le mal de mer...Il ne faut surtout pas ne pas oser partir à cause de ce petit problème qui passe très vite. Contre le mal de mer je conseil de MANGER, manger, manger, tout de le temps manger quand on est en mer. L'idéal c'est le sucré tel des gâteaux ou des fruits et éviter le café. Rassurez vous le mal de mer n'est pas une fatalité et n'empêche pas de partir voir nos amis les dauphins !

 

Préparation au voyage avec l'association Cétus


J'ai reçu plusieurs documents de la part de Cetus :

  • l'habituel guide de présentation de l'équipage, des espèces à observer et des plans

  • un questionnaire sur mes habitudes alimentaire : une petite attention que j'ai fort apprécié car nous ne respectons que encore trop rarement les différences d'alimentation de chacun.

Sur ce, il ne me reste plus qu'à partir et dès mon retour à vous faire un contre-rendu du cru 2009 !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×