marsouin

Sortie à thème sur les cétacés à Paris

Avant de parler de mon stage d'observation en Méditerranée qui aura lieu mi-août, je souhaite pour parler des sorties récentes sur le thème des cétacés ayant eu lieu sur Paris il y a peu. En effet les cétacés intéressent le grand public arrivant à capter l'attention des enfants avec les gentils dauphins et celui des adultes avec les gigantesques cachalots et baleines.

 

EN FRANCE, A PARIS :

FILM DAUPHINS ET BALEINES 3D à la Géode (Porte de la Villette)  : Ce film, de Jean-Michel Cousteau, était présenté à la Géode lors d'un festival fin janvier-début février. Comme son nom l'indique ce documentaire a la particularité d'être diffusé en 3D. Durant 45min le film présente une douzaine d'espèces de cétacés. Les images sont magnifiques, on croirait nager si près des dauphins. Les plus séquences sont celle de la baleine à bosse et des dauphins tachetés. Malgré tout on regrette la forme documentaire classique du film. Le ton de la narration de Charlotte Rampling est monotone avec un style ''pseudo poétique" agaçant, le plan du film est basique : présentation brève et sans réellement contenu de 12 espèces. Un plan types morphologie/moeurs/relation avec l'homme par exemple n'aurait-il été mieux et plus captivant ? Si il n'y avait pas les superbes images on se ferait vite ennuyé. Pour résumé OUI au travail de fond avec ces sublimes images, NON à la forme avec un déroulement et une narration basique et soporifique.

 

EXPOSITION INCROYABLES CETACES au Musée d'Histoire Naturel (Paris Ve) : Ca était une exposition importante ces derniers mois à Paris et elle le méritait bien. C'était ludique, captivant, bien documenté et présenté. La visite était clairement découpé en plusieurs phases : découvertes de nombreuses espèces, l'évolution des cétacés, l'adaptation des cétacés au domaine marin, l'alimentation, la reproduction, les 5 sens et l'écholocation, la chasse ancienne et l'utilisation des baleines à l'époque, la chasse moderne, les dangers actuels qui menacent les cétacés et leur solution. Ainsi l'exposition aborde tous les thèmes concernant les cétacés. L'exposition était d'autant plus juste qu'elle a présenté une multitude d'espèces et pas seulement les quelques espèces connues. Les propos étaient justes, le ton était scientifique et ne tombait jamais dans le côté trop émotionnel (comme le montre le débat sur la chasse aux cétacés), ni fantasmé (comme le montrer les propos sur l'intelligence non justifié des cétacés ou la gentillesse songée des dauphins). De plus les explications étaient claires sans être longues bien que pour faire la totalité de l'exposition il fallait être passionnée (j'y ai mis 2h30). Pour les enfants il y avait quelques activités ludiques (reconnaître les sons émis selon les espèces, faire un calcul pour trouver le nombre de baleineau qu'une baleine a en moyenne durant son existence). Une belle exposition de qualité sans erreur et sans exagération ça fait plaisir !!

 

A L'ETRANGERS, AUX ETATS-UNIS :

NEW BEDFORD WHALING MUSEUM (New Bedford, Massasuchetts) : J'ai eu la chance d'aller sur la côté est des Etats-Unis en août derniers et de faire ainsi le New Bedford Whaling Museum qui explique comment la relation entretenu entre les hommes de la ville et les baleines. Ainsi les baleines ont permis durant la chasse du XVIII au XXème l'essor de la ville. Aujourd'hui les baleines y sont totalement protégés et sont même devenues les coqueluches des croisières aux baleines. Après le visionnage d'un film assez bref qui retrace cette histoire le visiteur peut observé tout au long de la visite une multitude d'objets anciens issus des baleines. Le musée démontre bien l'importance qu'ont eu les baleines dans le passé mais les galeries deviennent vite répétitives. Un musée bien pour découvrir la région mais un peu laçant.

 

INTRODUCTION SUR LE WHALE-WATCHING

Voici mon blog d'observation pour vous faire partager mes voyages et mes rencontres avec les cétacés. N'hésitez pas à commenter et à faire part de votre expérience.

Qu'est ce que le "whale-watching" ?

"Whale-watching" signifie observation des baleines. Cette activité consiste à observer les cétacés dans leur environnement naturel. Cette observation se fait le plus souvent d'un bateau (bateau de pêche, petit bateau touristique d'excursion, voilier, zodiac, kayak...) mais aussi de la terre ferme ou aérienne. Bien mené cette activité peut être respectueuse des animaux. Pour cela de nombreuses règles à respecter existe. L'industrie touristique du whale-watching connait un essor important depuis les années 80 et est devenue dans certaines régions une véritable exploitation des animaux. Soyez donc vigilant dans le choix de la compagnie ou l'association qui vous amènent en excursion, privilégiez les associations qui sont en contact avec des organismes scientifiques, des voyages sur plusieurs jours (3-4 jours pour les débutants) et des embarcations petits et au maximum silencieuse. Bonne observation !!

Mes précédentes excursions

J'ai déjà eu l'occasion d'observer les cétacés dans deux régions du monde : en Méditerranée (France) en 2004 et dans le Golfe du Saint-Laurent (Québec, Canada) en 2005. Voici résumé brièvement ces deux expériences.

en 2004 (Méditerranée) : Je suis partie de Bandol pour revenir à Bandol même avec l'association BALEINES ET DAUPHINS SANS FRONTIERE durant 10jours. Le voyage c'est très bien passé et nous avons été plutôt gâtés concernant les observations. BDSF est une association au contact de la Nature et expérimenté mais je les avais trouvé à l'époque un peu "froid". J'ai eu la chance durant ces deux jours d'observer : des grand dauphins, des dauphins bleus et blancs, des rorquals communs et des dauphins de Risso. En dehors des cétacés j'ai pu observer des thons rouges, une tortue marine et un poisson lune.

en 2005 (Saint Laurent): J'ai observé les baleines deux fois au Québec (Canada). La première excursion de quelques heures eu lieu en zodiac où j'ai pu observer un rorqual commun : le zodiac c'est impressionnant ! La seconde eu lieu en bateau d'observation touristique d'une centaine de personnes où j'ai eu l'occasion de voir un rorqual commun, un lagénorhynque à flanc blanc de l'Atlantique et un marsouin commun. Le lieu est idéal pour observer des animaux mais quel exploitation ! Au moins 3 bateaux dès qu'une baleine surgit. Bien que les règles de distance soient respectées on a du mal à croire que ca ne dérange pas les baleines. Le St Laurent c'est l'exploitation touristique des baleines !!

2009 : retour aux sources

Cet été je repars en Méditerranée observer les cétacés. Je pars du 17 au 23 août, départ de la Ciotat et arrivée à Canet-en-Roussilon. Je pars cette fois ci avec l'association Cétus. Je vous raconterai évidement dès mon retour mon voyage : quel temps ? quels espèces observés ? comportements particuliers observés ? Je vous donnerai aussi mon avis sur l'association : Bonne ambiance ? Respectueuse des animaux et de l'environnement ?

A bientôt !!!

Laurine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×