baleine franche de Biscaye

Müller 1776

L'espèce est aussi nomméee '' Baleine franche noire", "baleine franche de l'Atantique Nord". Autrefois l'espèce était appelé "baleine des basques" ou "baleines des sardes".

Ordré : Cétacés

Famille : Balaenidae

Genre et espèce : eubalaena glacialis

Espèces proches : L'espèce la plus proche est sa cousine la baleine franche austral.

Il y a encore peu dans les années 80 on ne connaissait qu'une seule espèce de Baleine Franche . Aujourd'hui on en distingue deux : la baleine franche austral dans l'hémisphère Sud (eubalaena australis) et la baleine franche de Biscaye dans l'hémisphère Nord (eubalaena glacialis). Cependant de nombreux scientifiques estiment que la baleine franche de Biscaye est elle même divisible en deux espèces distinctes : la baleine franche de Biscaye dans l'Atlantique Nord (eubalaena glacialis) et la baleine franche japonaise dans le Pacifique Nord (eubalaena japonica).

L'espèce est en voie d'extinction. Le dernier recensement dénombraut 295 individus dans l'Atlantique nord. La baleine franche japonaise dans le Pacifique Nord serait encore plus menacé, on en dénombre entre 100 et 300 individus.

 

Caractéristiques

Taille : La baleine franche mesure entre 14 et 18m, en moyenne 15m. Dans le Pacfique Nord, la plus grande femelle mesuré fesait 18,3m, le plus grand mâle lui n'atteignait que 17,1m toujours dans le Pacifique Nord. Les femelles sont plus grandes que les mâles.

Poids : Il est en moyenne de 55t. Le poid maximal connu est de 96t.

Longévité : Dans les années 80, on estimait l'espèrance de vie à 40ans. Une baleine franche de Biscaye photographiait en 1935 avec un baleineau a été vue jusqu'en été 1995 au large du Cape Cod. L'animal aurait vecu environ 67ans. Des baleines franches boréales ont été enregistrées atteingant une espèrance de vie de 200ans. Ainsi il est fort possible que les baleines franches de Biscaye ait une espèrance de vie très longues.

Vitesse de nage : La baleien franche de Biscaye est lente. En mangeant, la baleine franche noire atteint 2-4km/h, en migrant sa vitesse est situé entre 5 et 11km/h, en cas de fuite elle peut atteindre entre 16 et 20km/h.

Dentition : La baleine franche de Biscaye possède en moyenne 260 paires de fanons d'une longueur maximale de 270m pour une largueur maximale de 30cm. Ses fanons sont gris clairs avec des filaments noir verdâtres. Ils sont parfois blancs laiteux foncant avec l'âge.

Vertèbres : Elles sont au nombre de 57 : 7 cervicales, 14 thoraciques, 12 lombaires et 24 caudales.

Particuliarité : C'est la baleine qui possède le plus de poil. En effet on peut dire que la baleine franche de Biscaye possède des "sourcils", "des moustaches" et une "barbe".

  

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 Apparence

Tête : Elle represente environ un tiers du corps. Elle est ovale peu démiprée vers l'arrière et échancrée vers l'avant. La langue pèse environ 1,5t. L'espèce ne possède aucun sillon à la george. Les lèvres inférieurs, le menton et le contours des yeux sont généralement recouverts d'énormes callosités épidermiques, soit des plaques de peau crouteuses où pullulent des parasites de toutes sortes tel que les bernacles ou les poux de baleines. Ces callosités, de couleur blanche, jaunâtre ou rasâtre, peuvent atteindre plus de 10cm de haut et sont appelés "bonnet". Elles servent à l'identifiquation des individus pour les scientifiques.

Aileron : La baleine franche est dépourvue d'aileron dorsal.

Pectorales : Elles sont larges en forme de spatule. Elles peuvent atteindre une longueur de 3,50m et une largueur de 1,75m.

Caudale : Elle possède une encoche médiane très marquée et le bout est pointue. L'envrgure des deux ailerons étalés peut atteindre jusqu'à 7,5m.

Forme générale : Le corps est massif, imposant. Le corps de la baleine franche noire est souvent comparé à un tonneau. Les baleines franches sont grasses et ainsi entre 36 et 45% de leur poid est dû à l'importe couche de graisse qu'elle possède.

Epiderme : L'épiderme est noir encre, en général la coloration est uniforme à l'exception de cicatrices, des callocités et de quelques tâches blanches sur le ventre .

    

Comportement

Sonde : En sondant la baleine franche de Biscaye soulève haut sa caudale. Normalement l'apnée dure 4 à 5min voir 10 à 20min. Si elle est inquiète la baleine franche de Biscaye peut tenir jusqu'à 40min sous l'eau. On parle même d'individus qui seraient restés immergés plus d'une heure voir même jusqu'à une heure et demi mais de tels résultats n'ont jamais été validés officellement.

Souffle : La baleine franche respire en surface une fois par minure lorsqu'elle migre ou nage. Avant de sonde elle accelère ce rythme soufflant cinq ou six fois par minute durant 5-6minutes. Du fait que les deux évents soient fortement séparés le souffle de la baleine franche de Biscaye est en forme de V. Les deux nuages divergent et s'lèvent droit pouvant atteindre 7m de haut.

Comportements courants : Il n'est pas rare de voir des individus bondir hors de l'eau ou rouler sur lui-même. En période de reproduction les femelles aptes à l'accouplement appellent les mâles avant de se coucher explicitement sur le dos. Pour défendre leur petits ou des individus malades contre les prédateurs tel que les requins ou les orques, les baleines peuvent se rejoindre en cercle, leur caudale à l'exterieur afin de dissuader les prédateurs de s'approcher. Pour communiquer les baleines franches de Biscaye utilisent des basses fréquences de 50 à 500Hz d'une durée de 0,5 à 6s. Ces sons ressemblent alors à des grognements, des soupirs ou des gémissements.

 

Moeurs

Nombre d'individu par groupe : L'espèce a été observé seule, en couple ou en petit groupe allant jusqu'à 12 individus. Ces groupes sont soit formé des femelles avec leurs petits ou alors uniquement de mâles ou alors mixtes.

Strucure sociale : L'espèce est plutôt sociable entre individus et a déjà été vue en compagnie de d'autres espèces de cétacés.

Lieu de repartition : Une partie de la population de l'Atlantique Nord des baleines franches migrent du Golfe du Maine jusqu'aux côtes de la Floride et de la Géorgie. L'autre partie migre de la Norvège au Golfe de Gascogne. La population dans la Pacifique Nord migre de détroit de Béring au Japon ou en Californie.

Milieu marin : L'espèce vit entre 25° et 60° de latitude dans le Pacifique Nord et entre 30 et 75° de latitude dans l'Atlantique Nord dans les eaux subpolaires ou tempérée, eaux côtières ou en haute mer.

 

Alimentation

Régime alimentaire : L'espèce se nourrit de copépodes et autres organismes planctoniques. La baleine franche de Biscaye se nourrit en nageant le long de la surface ou juste en dessous en avalant de l'eau avant de filter cette dernière pour ne garder que le krill.

 

Sexualité

Maturité sexuelle : La puberté commence à 6ans. La maturité sexuelle est atteinte à 10ans quand la taille pour un mâle atteint environ 15m et quand la taille pour une femelle atteint 15,5m. Les accouplements ont lieu entre décembre et mars. Il semblerait que l'espèce soit polygame, les femelles s'accouplant avec plusieurs mâles. Il semblerait aussi que les mâles ne se battent pas pour les femelles comportement étonnant. La baleine franche de Biscaye mâle possède les plus gros testicules du règne animal pouvant atteindre 525kg chacun.

Gestation : Elle dure 12mois. Les femelles donnent naissance tous les 3 ou 4ans.

Nouveau né : A la naissance le balaineau mesur environ 4m pour un poid d'environ 3-5t. Son allaitement durera entre 6 et 7mois. Les jeunes grandissent vites pouvant atteindre 12m à 18mois.

 

Relations avec l'homme

Chasse : Les basques ont été les premiers à chasser les baleines franches du Biscaye. La graisse servait pour éclairer et la viande était consommée. La baleine franche de Biscaye était facile à chasser du fait qu'elle soit lente et qu'une fois tuer son corps flotte à la surface. Cette caractèristique lui doit son nom anglais de "right whale soit "bonne baleine". Cette chasse commenca au XXème siècle et devient intensive au XIXème siècle avec 100.000 individus tués durant cette périodes. Au début du XXème siècle l'espèce est au bord de l'extinction. Les premières mesures de protection remonte à 1935 puis à 1972. Les dernières captures dans l'Atlantique eurent lieu en 1967 et dans le Pacifique Nord en 1969.

Menaces : Après avoir été déssimé durant des années de chasse, la population des baleines franches de Biscaye augmente très doucement de seulement 1 ou 2% par an. Les baleines souffrent des filets dans lequels elles s'emmelent, des collisions avec des navires et du stresse de son environnement cotier. Limités la vitesse des navires à 10noeuds permet de réduire de façon spectaculaire la mortalité. La population pourrait grimper de 25% sur quinze ans si les morts causés par l'homme étaient empechés.

Observations : L'espèce est très peu observées depuis la fin de la chasse intensive. Les meilleurs endroits pour les observer sont le Cape Cod au nord de la baie de Funky, en Nouvelle-Angleterre et vers l'île de Mana au Nouveau-Brunswick. Ces zones d'observations sont en général des bassin de faible profondeur (environ 150m) où les baleines sont en sécurité et où les copépodes sont nombreux.

Captivité : Aucun individu ne vit en captivité.  

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site