belouga

bélouga

Pallas 1776

L'espèce est aussi couramment appelée « Baleine / dauphin blanc ». Le nom de l'espèce peut s'écrire « bélouga » ou « béluga ».

Ordre : Cétacés

Famille : Monodontidae

Sous Famille : delphinaptéridae

Genre et espèce : delphinapterus leucas

Espèces proches : Le second représentant des monodontidés est le narval, monodon monoceros avec qui le bélouga partage une grande partie de son aire de répartition.

La population s'est stabilisé depuis les années 70. aujourd'hui on estime le stock entre 50.000 à 70.000 individus. Ce stock semble se reconstruire après des années de chasse intense mais reste fragile.

 

Caractéristiques

Taille : de 4 à 5,5m. les mâles sont à 25% plus grands que les femelles.

Poids : De 0,4 à 1,6t

Longévité : jusqu' à 40ans.

Vitesse de nage : lente de 9 à 11km/h mais peut en cas de fuite atteindre les 37km/h.

Dentition : Les dents sont pointues et en crochet et sont généralement au nombre de 32. Les dents apparaissent chez les jeunes vers l'âge de 2 ou 3ans.

Particularités : - Les bélougas une tête extrêmement flexible qui peut tourner sur les côtés. De même ses pectorales toutes aussi flexibles lui permettent de bien nager, même en arrière.
- Le bélouga est poétiquement surnommé le « canari des mers » car son langage sonore est très développés allant du sifflements aiguës et modulés aux puissant rugissements. Ces sons étant très forts, ils s'entendent en surface.


Apparence

Tête : La tête est arrondie avec un melon bulbeux et des lèvres marquées.

Aileron : Le bélouga n'a pas d'aileron dorsal mais une arête dorsale parfois bien visible.

Pectorales : Elles sont très flexibles. A leur extrémité elles sont retroussées.

Caudale : Elle est nettement échancrée et marquée par des stries sombres chez l'adultes.

Forme générale : Le corps est massif avec une encolure resserrée importante.

Epiderme : L'épiderme du bélouga est blanc, voir un peu beige. Le nouveau-né, lui est brun grisâtre. Il devient bleu-ardoise vers 2ans avant de devenir progressivement blanc. La peau du bélouga est épaisse très lisse.

 

bélouga

Comportement

Sonde : Le bélouga peut plonger à plus de 800m, le recors étant de 1250m. Le bélouga peut plonger pendant 25min.

Souffle : Il est indistinct. Le souffle peut atteindre 1m de haut.

Comportements courants : Le bélouga n'est pas farouche et approche les embarcation. Il est peu démonstratif mais sort souvent al tâte hors de l'eau. Quand il émerge il sort d'abord sa tâte et parfois on peut apercevoir sa caudale. On le voit parfois en compagnie de narval.


Mœurs

Nombre d'individu par groupe : Le bélouga évolue en petit groupe de 5 à 20 individus. Mais des rassemblements peuvent atteindre la centaine d'individus.

Structure sociale : Les groupes ont hiérarchiques avec un mâle dominant.

Lieu de répartition : Le bélouga évolue dans l'Océan Arctique au nord de la Russie, du Groenland et du Canada. Le bélouga est aussi présent dans l'estuaire du St Laurent. En automne fuyant les glaces ils migrent vers le sud.

Milieu marin : eaux côtières et des estuaires peu profondes mais aussi les eaux pélagiques

 

bélouga

Alimentation

Régime alimentaire : Le bélouga se nourrit de poissons, de crustacés et de céphalopodes . Les bélougas chassent en bande cernant les proies avant de les rabatte vers la surface ou le rivage. Le bélouga avale ses proies directement sans les mâcher.


Sexualité

Maturité sexuelle : La maturité sexuelle est à 8ans chez les mâles et 5ans chez les femelles. Les accouplements ont lieu d'avril à juin. Les mâles dominants s'accouplent alors avec plusieurs femelles.

Gestation : La gestation dure entre 14 et 15mois. La femelle a un petit tout les 3ans.

Nouveau-né : A la naissance le petit mesure environ 1,6m.La femelle donne naissance a un petit, parfois à des jumeaux. La lactation dure un peu plus d'un an .

 

Relation avec l'homme

Chasse : L'espèce fut intensivement chassé de 1874 à 1911.Le bélouga est encore chassé chaque année au nombre minimum de 3000 individus par le Canada, la Groenland et la Russie.

Menace : La pollution représente une importante menace pour les bélougas dont la fertilité et les défenses immunitaires deviennent défaillantes.

Observations : Le bélouga est localement couramment observé. Dans le St Laurent c'est un bon atout commercial pour le whale-watching.

Captivité : Plusieurs individus vivent dans des marineland et autres parcs d'attraction où ils effectuent des numéros et des figures. L'armée soviétique capturé aussi les bélougas pour des missions militaires.

 

 

bélouga

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site