globicephale noir

 

 

globicephale noir

Traill 1809
L'espèce est aussi couramment appelée « Baleine Pilote Noire ».

Ordre : Cétacés

Famille : Delphinidae

Sous Famille : globicéphalinae

Genre et espèce : globicephala melas/melaena

Espèces proches : L'autre espèce de globicéphale, le globicéphale tropicale globicephala macrorhynchus avec qui le globicéphale noir a été totalement différencié en 1971.

Les scientifique distinguent deux populations de globicéphales, l'une dans l'Atlantiue Nord et l'autre l'hémisphère méridionale. Ces deux populations n'ayant aucun contact entre elles. La population du Pacifique Nord est, elle, atteinte.
La population totale est inconnue mais on dénombrait dans les années 80 13.000 individus dans le Terre-Neuve occidentale. Dans l'Atlantique Nord la population serait de 778.000 individus et dans les eaux antarctiques il y aurait 200.000 animaux.

Caractéristiques

Taille : Les mâles mesurent entre 5,5 et 6,2m et les femelles entre 4,5 et 5,5m. les plus gros individus vivent dans le Pacifique Nord et peuvent atteindre les 7,2.

Poids : Le poids des mâles est située entre 1,5 et 3,5t et celui des femelles entre 1 et 2,5t.

Longévité : Les mâles vivent entre 40 et 50ans et les femelles entre 60 et 70ans.

Vitesse de nage : 2 à 4nd, voir jusqu'à 15 ou même 25nd sur de courtes distances

Dentition : Chaque mandibule comporte entre 8 et 13 paires dents coniques qui mesurent environ 5cm chacune.
Particularités : L'espèce est un animal extrêmement sociale. Un e mère peut allaiter son petit jusqu'à l'âge de 13ans pour préserver le lien avec lui. De plus des échouages de centaines d'individus sont courants, les individus d'un groupe ne voulant pas abandonner leur congénère.


Apparence

Tête : La tête est volumineuse avec un melon bombé qui dépasse l'aplomb du bec chez les vieux mâles.

Aileron : Elle est typique de l'espèce. Elle est deux fois plus large que haute, et est située très en avant, au premier tiers du corps. Sa forme varie avec l'âge, étant plus étroite chez les jeunes et devient très large dans sa partie antérieure chez les vieux individus.

Pectorales : Elles sont assez grandes, représentants 20% ou 25% de la taille du corps. Sa forme est typique, en forme de faux.

Caudale : La pédoncule caudale est comprimée latéralement et il y a la présence d'une encoche médiane.

Forme générale : Le corps est long.

Epiderme : Les adultes sont noirs parfois teinté de brun. Il y a parfois une selle de couleur plus clair à l'arrière de la dorsale. Une autre s'étire en arrière de l'œil. Dessous il y a une tache plus clair qui commence à partir des pectorales, rétrécit au niveau du thorax, s'élargit vers l'abdomen puis se prolonge jusqu'à la fente anale. Les jeunes, eux, ont une coloration gris claires dans les premières semaines de leur vie.

 

globicephale noir

Comportement

Sonde : Le globicéphale plonge rarement plus d'une dizaine de minutes mais peut rester en immersion jusqu'à 30, voir 45min. Il plonge souvent entre la tranche des 50-200m mais peut atteindre les 600m. Lorsqu'il sonde la globicéphale noir ne lève pas sa caudale.

Souffle : Il est indistinct, peu visible.

Comportements courants : Le globicéphale noir ne saute pas hors de l'eau mais semble apprécier les activités de surface comme les claquement de queue, l'espionnage, nage sur le dos avec battement de pectorales. L'espèce est peu craintive et se laisse facilement approché par les embarcations. Quelques individus curieux viennent même parfois d'eux même. L'espèce nage parfois en compagnie d'autres espèces de cétacés comme le Grand dauphin ou le cachalot. L'espèce ressemble énormément à son cousin le globicéphale tropicale avec qui il partage une petite partie de son aire. Il est difficile de différencier les deux espèces , le globicéphale noir ayant cependant des pectorales bien plus longues.


Mœurs

Nombre d'individu par groupe : Le globicéphale noir évolue dans des groupes formés de 10 à 50indvidus, voir d'une centaine. Des rassemblements de centaines ou de milliers d'individus sont assez courant.

Structure sociale : Les groupes sont constituées par la descendance d'une même famille ainsi un individu reste toute sa vie dans le même groupe. Les mâles se reproduisent dans les autres clans. Les liens entre individus est très fort. Les échouages collectifs sont courants, les individus ne voulant pas abandonner leur congénère en détresse.

Lieu de répartition : On trouve deus populations, l'une dans l'Atlantique nord de la Terre-Neuve aux côtes européennes occidentales et même en Méditerranée. L'autre population est méridionale occupant une aire de répartition circumpolaire.

Milieu marin : eaux de 0 à 25°c

 

globicephale noir

Alimentation

Régime alimentaire : L'espèce se nourrit presque que de céphalopodes, voir plus rarement de poissons. La ration quotidienne d'un individu selon son sexe et son âge va de 30 à 100kg. Pour avaler leur proies les globicéphales ne se servent pas de leur dents mais inspire la proie.

Sexualité

Maturité sexuelle : Elle est atteinte entre l'âge de 12 et 18ans chez les mâles et entre 5 et 10ans chez les femelles. La ménopause arrive vers l'âge de 40-45ans.

Gestation : La gestation dure entre 14,5 et 16mois. Une femelle peur donner naissance à un petit tous les 3 à 5ans. Cet écart s'élargissant avec l'âge, une femelle au cours de sa vie donne naissance à une dizaine de rejetons.

Nouveau-né : Les naissances ont lieu entre mars et octobre. A la naissance le petit mesure entre 1,7 et 1,8m environ pour un poids compris entre 70 et 80kg. Le sevrage durera 1,5 ou 2ans. Il arrive que pour renforcer la cohésion sociale une mère allaite son petit jusqu'à 13ans.

 

Relation avec l'homme

Chasse : La chasse aux globicéphales noirs a commencé au XVIème siècle ainsi est devenu vraiment importante à partir des années 1930. De 1930 à 1970 1500 individus ont été tués par les îles Féroé et en 1956 10.000 étaient massacré rien que dans l'archipel de l'Atlantique Nord. Aujourd'hui l'espèce est encore chassé dans l'Atlantique Nord et malgré les nombreuses pétitions, les îles Féroé persistent pour continuer la chasse.

Menace : L'espèce se prend dans les filets dérivants et de ka pollution maritime.

Observations : L'espèce est couramment observer dans toutes son aire de répartition.

Captivité : Contrairement à son cousin le globicéphale tropicale, le globicéphale noire n'a quasiment jamais été maintenu en captivité.

 

 

globicephale noir

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×