hyperoodon austral

 

 

hyperoodon austral

 

Flower 1882
Et aussi couramment appelé «Hyperoodon antarctique ».

Ordre : Cétacés

Famille : Ziphiidae

Genre et espèce : Hyperoodon Planifrons

Espèces proches : Son cousin l'hyperoodon boréal ou hyperoodon arctique Hyperoodon ampullatus lui est très proche.

La population de hyperoodons australs est inconnue. En 1995, ont été édité des évaluations d'abondance en antarctiqye en janvier : 599.300 baleines rostrées ont été denombrés, parmi lesquelles étaient des nombreux hyperoodons australes.

 

Caractéristiques

Taille : de 6 à 9m, avec une moyenne de 7,5m pour les mâles et seulement 6,5m pour les femelles.

Poids : entre 6 et 8t

Longévité : au minimum 37ans

Vitesse de nage : autours de 5nd

Dentition : Les rangées des dents résiduelles sont souvent présentes dans la mâchoire inférieure et mais absente sur la supérieure Les mâles possèdent une seule paire de dents coniques au bout de la mâchoire inférieure, rarement évident chez les animaux vivants. Les dents des femelles sont plus petites ou n'émergent pas du tout.

Particularités : L'énorme masse frontale est caractéristique de l'espèce. Parfois ce melon est marqué par des marques plus clairs que le reste du corps.


Apparence

Tête : Le melon est imposant surtout chez les mâles. Il peut contenir plusieurs centaines de kilos de spermaceti. Le bec lui est allongé comme chez les dauphins.

Aileron : L'aileron dorsal est localisé 2/3 de la longueur de corps et mesure entre 30 à 40 centimètres. Il est en forme de faucille et son bout est émoussé.


Pectorales : petites, courtes, et également émoussé et incliné.

Caudale : les rebords arrière sont concaves, il n'y a aucune entaille.

Forme générale: Le corps est trapu de forme cylindrique.

Epiderme : Il existe deux teints : celle plutôt grise et celle plutôt marron qui jaunit avec l'âge. L'épiderme a une coloration plus foncé sur le dos et plus légère sur les flancs et le ventre.

Comportement

Sonde : Il peut sonder au delà de 1000m durant plus de 45min même si la durée des plongées n'excèdent rarement plus d'une dizaine de minutes. Il plonge profondément mais pas sur de longues distances. Certains individus lèverait la caudale avant de sonder.

Souffle : il est indistinct

Comportements courants : Il arrive souvent qu'un hyperoodon austral plonge sous la glace et soulève l'espace libre de bec de l'eau sur le dernier apprêtage avant de retentir.



Mœurs

Nombre d'individu par groupe : Ils vivent en petit groupe de 2 à 10 individus. Certains groupes ont été vus atteignant les 25 individus.

Structure sociale : structure hiérarchique, groupes mixtes.

Lieu de répartition : Les hyperoodons australs ont une distribution circumpolaire dans l'hémisphère méridional. En hiver on les trouve jusqu'aux côtés de l'Afrique du Sud, au sud de l'Amérique latine et au sud de l'Australie et Nouvelle-Zélande. Alors qu'en été ils migrent vers les eaux polaires de l'Antarctique.

Milieu marin : Les hyperoodons australs sont communs au delà du plateau continental et des gorges submersibles. Ils évoluent dans l'eau profondément de 1000m. On le trouve rarement dans des eaux de moins de 200m de profondeur. En été, cette espèce est plus fréquemment observées dans les environ de 100km près du bord des glaces.

 

Alimentation

Régime alimentaire : surtout des calmars mais aussi d'autres céphalopodes et sûrement des poissons


Sexualité

Maturité sexuelle : En âge la maturité sexuelle chez les hyproodons australs est atteinte chez les mâles entre 7 et 11ans et chez les femelles entre 8 et 12ans.

Gestation : La gestation dure sûrement 12mois. Les femelles donnent probablement naissance tous les 2ans.

Nouveau-né : Le nouveau-né mesure à la naissance environ 3m.

 

hyperoodon austral

 

Relation avec l'homme

Chasse : L'espèce n'a jamais été chassé.

Menace : Quelques individus ont été pris dans des filets. Le manque de connaissance sur la population totale ne permet pas un diagnostique exacte sur les menaces qui pèsent. Cette espèce ne semble pas directement menacée.

Observations : C'est une baleine timide qui n'approche que rarement les bateaux. Elle est rarement observée.

Captivité : Aucun individu ne vit en captivité.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×