hyperoodon boreal

 

hyperoodon boréal

 

Forster 1770
Cette espèce est aussi appelée communément « Hyperoodon arctique » ou encore plus simplement « Baleine à Bec Commune ».

Ordre : Cétacés

Famille : Ziphiidae

Genre et espèce : Hyperoodon Ampullatus

Espèces proches : Son cousin l'hyperoodon austral ou antarctique, Hyperoodon planifrons lui est très proche. Les espèces d'hyperoodon non identifié, Hyperoodon sp. sont aussi des cousins de l'espèce.

Les chiffres de sa population vont de 54.000 à 130.000 individus actuellement. Dans la partie orientale nord de l'Océan Indien on dénombrerait 40.000 individus. Ce serait entre 30 et 60% de la taille initiale avant la chasse commerciale. Dans le seaux islandaises et féroïennes ont été dénombrés environ trois milles individus, et en Nouvelle-Écosse 133 individus ont été répertoriés. Dans les eaux du Gully, 230 bêtes ont été aussi répertoriés, dans ces eaux l'espèce semblant en hausse.

 

Caractéristiques

Taille : de 7 à 9m avec un maximum de 10m. Les mâles ont 25% plus grands que les femelles.

Poids : 4 ou 5t avec un maximum de 7,5t

Longévité : environ 40ans

Vitesse de nage : 5nd

Dentition : La mandibule inférieur des hyperoodons porte une paire de dent à son extrémité, parfois doublée d'une seconde paire plus petite en retrait. Ces dents ne font éruptions que chez les mâles mais elles sont présentées à l'état vestigial chez les femelles et il est même possible parfois sur des radiographies d'en trouver une vingtaine enfouie dans l'os et la gencive.

Particularités : Il produit un large répertoire de sons de toutes catégories : clics, gazouillis et sifflements, sur des fréquences de 3 à 16 kHz.


Apparence

Tête : Chez les femelles et les jeunes le melon est peu saillant alors que chez les mâles il se développe avec l'âge pour former une énorme masse pré-frontale. Cette formation est appelée "baril" et contient comme chez les cachalots du spermaceti. Le bec, lui est allongé comme chez les dauphins. Cette masse frontale prend appui sur 2 crêtes osseuses développées vers l'avant de chaque côté du crâne et ayant un rôle important dans l'écholocation de l'animal. Sous la gorge on trouve 2 sillons en forme de V. L'évent est plutôt de grande taille.

Aileron : L'aileron dorsal, situé au quart du corps vers la nageoire caudale, est falciforme ou plus rarement triangulaire.

Pectorales : Les nageoires pectorales sont relativement petites.

Caudale : La caudale est légèrement concave mais ne présente aucune encoche médiane, particularité typique des hyperoodons.

Forme générale: Le corps est allongé, robuste et comprimé latéralement.

Epiderme : Chez les adultes la couleur générale est la gris plus ou moins teinté de brun ou de jaune. Les femelles portent souvent un collier plus clair alors que chez les mâles c'est la région du melon et du bec qui est plus blanche. Chez les jeunes l'épiderme a souvent une teinte qui varie du noir au brun-chocolat.

 

hyperoodon austral

 

Comportement

Sonde : Il lève sa caudale hors de l'eau avant de sonder. Il peut plongée jusqu'à 1000m, sûrement au delà de 1500m et peut rester sous l'eau plus d'une heure voir deux même si le plus souvent il ne plonge qu'une dizaine de minute.

Souffle : Il est située à l'avant et est puissant avec une hauteur de 1,5m.

Comportements courants : Ses démonstrations sont fréquentes: frapper la surface avec la queue, sauter hors de l'eau à répétition et surtout s'approcher des bateaux.


Mœurs

Nombre d'individu par groupe : C'est un animal grégaire qui vit un petit groupe de 4 à 10 individus mais certains groupes ont été observés réunissant plus de 25 individus.

Structure sociale : Les rôles paraissent être distribués selon l'âge et le sexe. Selon les lieux et les saisons, les mâles vivront ou non séparés des femelles, qui, elles-mêmes, accompagneront leur progéniture ou se déplaceront par petits groupes. Les hyperoodons tissent des relations durables entre individus de même sexes. Dans un groupe les individus restent au près des blessées dormant autours d'eux des marguerites.

Lieu de répartition : Cette espèce fréquente les eaux tempérées et polaires de l'Atlantique Nord. On la rencontre en été jusqu'au Spitzberg et en hiver elle peut descendre jusqu'aux Canaries. Il existe de sous groupes, l'un dans la partie orientale qui se déplace au nord au printemps et au sud en été et l'autre dans l'atlantique nord occidentale qui reste présente une bonne partie de l'année près de la Nouvelle-Écosse.

Milieu marin : Eaux pélagiques de plus de 1000m mais aussi parfois les eaux côtières, tempérées et polaires.

hyperoodon boréal

Alimentation

Régime alimentaire : Il se nourrit essentiellement de calamars, mais aussi de concombres de mer, de divers autres céphalopodes, de poissons et de vertébrés benthiques. Il est possible qu'il se nourrisse en draguant le fond.


Sexualité

Maturité sexuelle : Les mâles atteignent leur maturité sexuelle entre 7 et 9ans soit une taille de 7,3 à 7,6m. Et les femelles atteignent leur maturité sexuelle entre 8 et 14ans soit une taille de 6,7 à 7m.. Les accouplements ont lieu d'avril à juin.

Gestation : La gestation dure 12mois.

Nouveau-né : Il mesure entre 3 et 3,5m à la naissance. Sa mère l'allaitera durant un an.

Relation avec l'homme

Chasse : L'espèce à jadis été fortement chassée. D'abord par les anglais et les canadiens, ce sont ensuite les norvégiens qui font commencé cette chasse. 65.800individus étaient exterminés alors chaque année par la Norvège de 1882 à 1972. D'abord chassé pour son huile ce fut ensuite pour l'alimentation des animaux. La chasse cessa en 1973. Aujourd'hui seulement 2,2 animaux sont tués annuellement par les îles Féroé.

Menace : Il est encore difficile d'estimer les conséquences qu'a eu la chasse sur l'espèce. Même si elle n'est pas directement menacée par un danger précis l'espèce souffre de la pollution maritime et de la pollution par les bruits.

 
Observations : C'est un animal curieux qui approchent volontiers les embarcations et peut rester plus d'une heure à suivre et à examiner un bateau.

Captivité : Aucun individu ne vit en captivité.

hyperoodon boréal

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×