lagenorhynque à flancs blancs du Pacifique

 

lagénorhynque à flancs blancs du Pacifique

Gill 1865
L'espèce est aussi appelée « Lagénorhynque de Gill ».

Ordre : Cétacés

Famille : Delphinidae

Sous Famille : delphininés

Genre et espèce : lagenorhynchus obliquidens

Espèces proches : Les autres ces proches sont les autres dauphins et surtout les 5 autres espèces de lagénorhynques : le lagénorhynque de Peale lagenorhynchus australis, le lagénorhynque sablier lagenorhynchus cruciger, le lagénorhynque obscur de lagenorhynchus obscurus , le lagénorhynque à bec blanc lagenorhynchus albirostris et celui à flancs blancs de l'Atlantique lagenorhynchus acutus. De plus l'espèce est plus particulièrement proche du lagénorhynque obscur qui est son espèce sœur et qui ont divergé il y a 1,9 à 3millions d'années.

La population totale de l'espèce est estimé à environ 930.000 individus, le minimum évalué est de 500.000 et le maximum de 989.000. Régionalment elle de 30.000 à 50.000 au Japon, de 23.400 près des côtes de l'Orégon et de Washington et de 122.000 en Californie.

 

Caractéristiques

Taille : entre 1,7 et 2,3m

Poids : de 85 à 150kg

Longévité : environ 45ans

Vitesse de nage : rapide

Dentition : Sur chacune des mandibules on trouve entre 23 et 32 petites dents qui sont légèrement incurvées.

Particularités : C'est l'une des espèces les plus acrobatiques, pouvant faire des bonds hors l'eau tout en pifotant sur lui même.


Apparence

Tête : Le bec est court et trapu. Quant au front il est en pente.

Aileron : Il est grand et de forme triangulaire. Il est situé au milieu du dos.

Pectorales : Elles sont petites et leur pointue est arrondie et incurvée.

Caudale : Elle possède une encoche médiane.

Forme générale : Le corps est trapu.

Epiderme : Le dos est noir et les côtés sont gris-clair avec les raies minces et blanches qui s'étendent de au-dessus de l'œil puis le long des côtés, s'élargissant vers la queue. Le ventre est blanc. Le bec et les lèvres sont noirs et il y un anneau noir autour de chaque oeil. L'aileron est bicolore, noir à l'avant et blanc derrière.

 

lagénorhynque à flancs blancs du Pacifique

Comportement

Sonde : L'espèce peut sonder à des profondeurs assez importantes.

Souffle : Il est indistinct.

Comportements courants : Les lagénorhynques à flancs blancs du Pacifique apprécient la compagnie des hommes. Ils s'approchent facilement des embarcations, venant faire du surf d'étrave. Ils font de nombreuses acrobatie adorant le sauts et bonds hors de l'eau. Lorsqu'ils sautent les individus tournent souvent sur eux même, pouvant effectuer un tour complet. Ce sont des nageurs habiles et rapides qui nagent à al surface de l'eau. Ils sont parfois accompagnés d'autres espèces de cétacés.


Mœurs

Nombre d'individu par groupe : Les groupes ont formés d'environ 30, 50 ou 100 animaux. Des rassemblement de 1000, voir 2000 individus ont été observé.

Structure sociale : Les groupes sont formés d'individus de tous âges et des deux sexes. Les liens entre individus sont forts et les individus d'un groupe s'entraident beaucoup entre eux.

Lieu de répartition : L'espèce évolue dans le nord de l'Océan Pacifique, des côtes asiatiques, des eaux japonaises et chinoise au Kamtchatka aux côtes d'Amérique du nord, de l'Alaska vers la Californie.

Milieu marin : eaux tempérées de 6 à 17°c, eaux pélagiques jusqu'à 160kg des côtes, le plus souvent profondes

 

lagénorhynque à flancs blancs du Pacifique

Alimentation

Régime alimentaire : L'espèce se nourrit de poissons de haute mer comme les anchois ou le sardines. Le lagénorhynque de Gille s'alimente aussi de calmars. La chasse a lieu le plus souvent la nuit. La chasse se fait le plus souvent en groupe de 10 ou 20 individus. Un adulte mange quotidiennement 9kg.


Sexualité

Maturité sexuelle : La maturité sexuelle est atteinte pour les deux sexes a une taille d'environ 1,8m soit entre 5 ou 6ans pour les femelles et 8 à 10 pour les mâles.

Gestation : Elle dure entre 9 et 12mois.

Nouveau-né : Les naissances ont lieu en été. Le nouveau-né mesure autours de 90cm pour un poids de 15kg.

 

Relation avec l'homme

Chasse : Quelques individus sont tués par le Japon sur les côtes pour leur viande. En 1984 jusqu'à 2760 ont ainsi été tués.

Menace : Quelques individus se sont pris dans des filets de pêche dérivants. De 1988 à 1995, on a dénombré 363 individus ainsi morts en Californie. Au Japon ce fut en 1989 et 1990 c'est 11.859 animaux qui ont été ainsi retrouvé pris dans des filets surtout dans ceux servant à attraper les calmars.

Observations : L'espèce est couramment observé. Elle intéresse les tours-opérateurs du fait que les lagénorhynques de Gill assurent à coup sur le spectacle lors des circuits d'observation.

Captivité : Des individus ont été capturé pour être mis en captivité dans des delphinariums. De 1966 à 1985, 312 lagénorhynque de Gill ont ainsi été capturés mais moins de cent ont survécu à leur première année de captivité. C'est aux Etats-Unis, Canada et Japon qu'ils sont apprécient dans les marinelands pour leurs acrobaties.

 

 

lagénorhynque à flancs blancs du Pacifique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×