marsouin commun

 

marsouin commun

Linnaeus 1758
L'espèce est aussi couramment appelée « Marsouin des Ports » ou « Marsouin des rades ».

Ordre : Cétacés

Famille : Phocoenidae

Sous Famille : phocoéninae

Genre et espèce : phocoena phocoena On distingue 3 sous-espèces : celle de l'Atlantique Nord P.p.phocoena, celle du Pacifique Nord P.p.vomerica (Gill 1865) et celle de la Mer Noire P.p.relicta (Abel 1905)

Espèces proches : Les trois autres espèces de la famille des phocoenidés : le marsouin noir, phocoena spinipinnis, le marsouin à lunette, phocoena dioptrica et le marsouin de Californie, phocoena sinus.

Le marsouin commun semble être l'espèce de marsouin al plus courante. Même si sa population totale est inconnue, on était répertoriés pour la population du Pacifique Nord 4120 individus dans les eaux de la Californie Centrale, 9.250 dans les eaux de la Californie Nordique, 26.175 dans les eaux de l'Oregon et 26.175 dans les eaux de l'Etats de Washington. Dans l'Océan Atlantique 67.500 individus ont été identifiés dans le golfe du Maine, 36.280 dans les eaux du Skagerrak et 36.280 dans les eaux irlandaises et anglaises occidentales. Quant à la population de mer Noire on l'estime a environ 279.367 individus.

 

Caractéristiques

Taille : La taille moyenne des femelles est 1,60m et celle des mâles est de 1,45m.

Poids : de 30 à 90kg

Longévité : jusqu'à 12ans.

Vitesse de nage : Le marsouin marsouine lentement à une vitesse de 2 ou 3nd mais il peut atteindre en cas de fuite les 12nd.

Dentition : Le marsouin commun possède 22 à 28 dents sur la mâchoire supérieure et 22 à 26 dans sur l'inférieure.

Particularités : - Quand il nage le marsouin commun « roule » sur l'eau respirant discrètement à la surface. Cette nage non-sauté est alors appeler « marsouinage».
- C'est le plus petit des cétacés.


Apparence

Tête : La tête est petit sans bec et avec une commissure buccale courte et pratiquement rectiligne. Il y a une petit dépression en avant de l'évent.

Aileron : Il est situé à mi-longueur du corps et est de forme triangulaire. Il mesure entre 15 et 20cm.

Pectorales : Elles sont courtes, larges et falciformes.

Caudale : La pédoncule caudale est comprimée littéralement et se termine par une caudale à encoche médiane nette et aux bords de chute peu concave. La caudale mesure entre 30 et 65cm.

Forme générale : Le corps est assez trapu et est effilé vers la queue.

Epiderme : Le dessus est brun-noir ou gris très foncé pour les populations nordiques et gris pour les populations des côtes africaines. Le dessous de la gorge, le ventre et les flancs sont blancs. Au dessus des pectorales on trouve une extension de la zone claire des flancs. De plus, une ligne noire s'étend de la commissure buccale aux attaches des pectorales.
 

marsouin commun

Comportement

Sonde : Le marsouin commun plonge environ durant 5min à de petites profondeurs, vers les 60m. Mai sil put rester jusqu'à une douzaine de minutes sous l'eau et certaines populations peuvent plonger jusqu'à 200m de profondeur.

Souffle : Il est rarement visible mais est très audible.

Comportements courants : Le marsouin commun est farouche est approche pas les embarcations. Il n'est pas démonstratif sautant rarement hors de l'eau. Il préfère nageait calmement en « roulant » discrètement en surface pour respirer. Parfois les marsouins se reposent en surface en restant immobile, le melon, le dessus de la tête et une partie du do s exposés à la surface alors que le reste du corps est immergé. Il arrive qu'un individu face l'espion.


Mœurs

Nombre d'individu par groupe : Le marsouin commun vit en petit groupe de 2 à 10 individus. Certains rassemblement peuvent dépasser la centaine d'individus.

Structure sociale : Les mâles matures et les immatures des deux sexes forment des groupes séparés des femelles matures.

Lieu de répartition : L'espèce évolue dans les eaux de l'Atlantique Nord des côtes européennes occidentales et d'Afrique du Nord aux côtes des USA. Une autre population évolue, elle dans le Pacifique Nord du Japon n à la Californie. Enfin on trouve une population isolé dans la Mer Noire.

Milieu marin : les eaux de moins de 17°c, peu profondes, souvent côtières voir portuaires
 

marsouin commun

Alimentation

Régime alimentaire : Le marsouin se nourrit de poissons de banc comme le hareng ou les maquereaux mais aussi de poissons de fond, de céphalopodes et de crustacés. Les marsouins communs avalent aussi régulièrement des algues mais les scientifiques ignorent encore si cela fait partie de leur alimentation ou si les marsouins les avalent pour d'autres raisons. Le marsouin commun a un besoin alimentaire quotidien de 3 à 5kg de nourriture.


Sexualité

Maturité sexuelle : La maturité sexuelle est plus précoce chez les mâles que chez les femelles. Selon les populations elle varie. Ainsi la maturité sexuelle chez la population de l'Atlantique Nord-Ouest est atteinte vers l'âge de 3 ou 4ans alors que chez de l'Atlantique Nord-Est elle n'est acquise qu'à l'âge de 5 ou 6ans.

Gestation : Elle dure entre 10 et 11mois. Les femelles peuvent avoir u petit tous les ans.

Nouveau-né : Le nouveau-né mesure entre 70 et 80cm pour 4 ou 5kg. Les naissances ont surtout lieu à la fin du printemps et au début de l'été. Le sevrage se fait avant l'âge de 8mois et l'indépendance complète est acquise à 1an.
Relation avec l'homme

Chasse : L'espèce a été massacré par la chasse en Mer Noire, de 1975 à 1986 la Turquie tuait chaque année entre 35.000 et 45.000 marsouins communs. Le marsouin commun est chassé au Groenland au nombre de 1500 individus annuellement.

Menace : Le marsouin commun est victime des filets de pêche puisqu'en mer noire c'est chaque année entre 4000 et 4000 individus qui périssent ainsi. De plus le marsouin souffre de la pollution aux métaux lourds et à la destruction de leur habitat côtier par les activités humaines.

Observations : Le marsouin est un animal discret mais régulièrement observé.

Captivité : C'est probablement l'espèce la plus ancienne qui a fait l'objet de tentative de maintien en captivité. Dès le XVème siècle des spécimens figuraient dans les ménageries de certains aristocrates. Mais les animaux ne survécurent pas longtemps. De nos jours, il est tout aussi difficile de garder ces animaux en vie plus de quelques semaines. Depuis le début du XXème siècle entre 150 et 200 individus ont ainsi fait l'objet de tentative de maintien en captivité. Une seule mise bas eu lieu en captivité, il s'agit d'une femelle ayant été capturée très peu de temps avant la fin de sa gestation. C'était au Japon en 1914.

marsouin  commun

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site