narval

narval

Linnaeus 1756

Ordre : Cétacés

Famille : Monodontidae

Sous Famille : monodontinae

Genre et espèce : monodon monoceros

Espèces proches : On ne trouve que deux espèces dans la familles des monodontidés. Le second représentant étant le bélouga, delphinapterus leucas.

La population totale du narval serait de 45.000individus environ, les estimations allant de 25.000 à 70.000. 18.000 individus ont été répertoriés dans la région de Lancaster, 34.000 dans le compartiment de Baffin, entre 1500 et 2500 dans le nord-ouest du Groenland, de 4000 dans la région de Inglefield et dans le secteur eurasien de l'Arctique seulement 176 identifications ont été faites.

 

Caractéristiques

Taille : environ 1,6 pour les mâles et 0,9m pour les femelles

Poids : de 0,8 à 1,6t

Longévité : environ 50ans

Vitesse de nage : 4nd

Dentition : Les mâles ont deux défenses. L'une d'elle ne ressort habituellement pas sauf exception alors que le seconde, celle de gauche ressort. Cette défense peut mesurer 3m et pesée 10kg. Normalement les femelles ne sont pas munies de ces défenses mais parfois certaines en sont pourvues. Les défenses se composent d'une couche externe de ciment, un matériel dur calcaire de dent de couche intérieure appelé ivoire, et les riches d'une cavité de pulpe dans le sang qui tient la défense en place. La défense sert d'atout sexuelle.

Particularités : - La défense du narval a donné de nombreuses légendes. Au Moyen-Age on pensait qu'elle provenait de l'unicorne, un animal mythique et qu'elle possédait des vertus médicinales. Cette défense est à l'origine de la légende de la licorne. C'est pour cela que l'on nomme poétiquement le narval la « licorne des mers ».
- Le cou du bélouga est très flexible, chez les cétacés seuls le narval et la bélouga peuvent ainsi tourner la tête sur les côtés.


Apparence

Tête : La tête est petit et arrondi avec un museau émoussé.

Aileron : Le narval est dépourvue d'aileron dorsal. Cependant la colonne vertébrale forme de petites bosses.

Pectorales : Elles sont arrondis.

Caudale : La caudale est large avec des rebords concaves. Elle mesure entre 1 et 1,2m.

Forme générale : Le corps est convexe.

Epiderme : La peau est mouchetée noir et blanc sur le dos et blanche sur le ventre. Avec l'âge les parties blanches devenant plus importe. Le nouveau-né lui est gris-bleu foncé.

 

narval

Comportement

Sonde : Le narval peut plonger durant 20 à 25min à plus de 800m. Un individu a été enregistré plongeant à 1164m.

Souffle : Il est indistinct.

Comportements courants : Le narval se sert de son melon pour casser la banquise et émerge la défense en première. Il sommeille parfois en surface. Parfois des narvals sont vus en compagnie de bélougas.


Mœurs

Nombre d'individu par groupe : de 3 à 8, voir parfois jusqu'à 20. Il arrive que plusieurs groupes se réunissent formant lors des congrégations de centaine voir milliers d'animaux.

Structure sociale : Les groupes se font en fonction du sexe des individus.

Lieu de répartition : Le narval vit dans les eaux arctiques et septentrionales situées au nord de la Russie, de l'Amérique et du Groenland. En automne les eaux gèlent, le narval quitte alors les eaux arctiques pour migrer un peu plus au sud.

Milieu marin : eaux froides le plus souvent profondes

 

narval

Alimentation

Régime alimentaire : Le narval se nourrit d'une grande variété de poissons comme la morue, le flétan, l hareng ou le saumon mais aussi de céphalopodes et de crustacés. Ayant peu de dents fonctionnelles le narval doit se servir de l'aspiration et voyagent en jet de l'eau pour découvrir la proie sur le fond des océans.


Sexualité

Maturité sexuelle : Le mâle est mature sexuellement à 8ans te la femelle à 5ans. Les accouplements ont lieu de mars à mai. Les mâles dominants s'accouplent alors avec plusieurs femelles.

Gestation : La gestation dure un peu plus de 15mois. La femelle a une potée tous les 3ans.

Nouveau-né : Les naissances ont lieu en juillet-août. La femelle donne naissance à un seul petit, très rarement à des jumeaux. Le nouveau né mesure alors entre 1,5 et 1,7m et pèse 80kg. Sa couche de graisse est alors de 25ml. Sa mère le nourrira durant 20mois. La défense apparaît chez les jeunes mâles vers 1an et grandira par poussées successives pendant 8ans.
Relation avec l'homme

Chasse : Le narval est encore chassé au Groenland et au Canada. Durant les années 80, le Canada tuait chaque année 1000individus. De nos jours entre 300 et 550 individus sont pris au Canada et 550 au Groenland. La narval est tué localement pour sa chair mais c'est aussi surtout pour sa défense dont le prix de l'ivoire est important.

Menace : Les narvals sont victimes de la pollution des métaux lourds, les concentrations en cadmium semblent être plus hautes dans les narvals que dans d'autres cétacés. Les changements climatiques et la dégradation de leur environnement nuit aussi à leur préservation. Naturellement, la glace représente aussi un danger pour l'espèce qui s'en retrouve parfois prisonnière. Le narval a pour prédateur naturel des requins, les ours polaires et les orques.

Observations : L'espèce est souvent observé. La couleur de son épiderme et sa défense le redent facilement visible et identifiable.

Captivité : Des individus ont été capturés souvent pour la recherche et par les militaires soviétiques.
 

narval

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site