petit rorqual

Lacépède 1804

L'espèce est tout autant appelé "petit rorqual" que "Minke" ou "Rorqual à museau pointu"

Ordré : Cétacés

Famille : Balaenoptera

Genre et espèce : Balaenoptera acutorostrata

Espèces proches : L'espèce est proche des autres membres de sa famille : le rorqual commun, le rorqual bauréale, le rorqual tropical ou encore le rorqual bleu.

Il existe plusieurs 4 sous-population/sous-espèces : une forme dite "commune" dans l'Atlantique Nord (Balaenoptera acutorostrata acutorostrata), une autre vit le Pacifique Nord (Balaenoptera acutorostrata scammoni Déméré 1986), une pygmée qui vit entre le Sud de l'Afrique et l'Australie (Balaenoptera acutorostrata subsp),  et autre une dite "de l'Antarctique" (Balaenoptera bonaerensis ) dont l'ADN est distinct des autres et est depuis peu considéré comme une espèce à part.

J'ai aussi lu que l'espèce vivant dans l'hémisphère sud semblable à la forme commune est nommé Balaenoptera acutorostrata huttoni.

On estime qu'il y aurait entre 300.000-800.000 petits rorquals dans le Monde.

 

Caractéristiques

Taille : environ 8,5m jusqu'à 10,7m pour les femelles et environ 8m, jusqu'à 9,8m pour les mâles. La forme pygmée qui vit entre le sud de l'Afrique et l'Australie ne dépasse pas 7,5m.

Poids : environ 7t, jusqu'à 14t

Longévité : plus de 25-30ans, surement jusqu'à 50ans

Vitesse de nage : Elle est d'environ de 2 à 10km/h quand l'animal s'alimente, de 5 à 30km/h quand il migre et jusqu'à plus de 30km/h en cas de fuite.

Dentition : Elle est composée d'environ 300 paires de fanons( de 270 à 350 chez les individus de l'Atlantique, de 230 à 300 chez ceux du Pacifique) de 30cm de longeur et de 12cm de largeur. Ils balncs ou crèmes avec des filaments blancs.

Vertèbres : Elles sont au nombre de 48 : 7 cervicales, 11 thoraciques, 12 lombaires et 18 caudales

 

Apparence

Tête : Son museau est triangulaire pointu d'où partent entre 50 et 70 sillons. Sur sa tête on trouve l'habituel crête longétudinale médiane des rorquals.en forme de faucille.

Aileron :

Pectorales : Elles sont assez longues, 12% du corps et amples. Elles sont en général marquaient d'une tâche blanche. Chez une sous-population du Sud on obseve que les nageoires pectorales sont plus grandes, 17% du corps et depourvu de tâche blanche.

Caudale : La caudale est bien distincte du reste du corps. Elle possède une encoche médiane.

Forme générale : Son tronc est plus épais que chez les autres rorquals. Son corps est plus trapu par rapport aux autres rorquals.

Epiderme : Il est assez épais avec environ 5 à 10cm de lard. En général le dessus est gris ardoise et le dessous blanc pur. Les nageoires pectorales sont marqués d'une tâche blanche. Certains individus ont une tache triangulaire pâle qui remonte à l'arrière des flancs à l'aileron dorsal. Chez l'une des formes du Sud l'épiderme aborde une coloration différente : le dessous est gris sombre et le dessous blancs mais on n'observe pas une rupture nette comme chez les autres populations, celle du Sud aborde sur ses flancs un dégradé de haut en bas qui va ainsi du gris foncé au blanc très clair. De plus cette sous-population ne possède pas de tâches blanches sur ces plus longues pectorales.

  

 

Comportement

Sonde : Le petit rorqual enchaine 5 à 8 respirations en surface à intervalle de 1min, en effectuant de courtes plongées entre chaque, avant de sonder profondement pendant 10 à 12min, vois jusqu'à 20-25min. En plongeant il arque fortement son dos quand il commence à sonder mais ne soulève pas sa caudale en plongeant.

Souffle : Il est plutôt faible et passe souvent inaperçu, mais peut allé jusqu'à 2m de haut. Les petits rorquals commencent à expirer avant même d'atteindre la surface, ce qui explique le faible impacte de son souffle.

Comportements courants : L'espèce est curieuse et joueuse approchant volontiers les bateaux. Il nage de façon vive et nerveuse. Il aime faire des accrobaties sautant au dessus de l'eau pour tomber sur les flancs. On l'observe faire l'espion en sortant la tête de l'eau de façon droite pour observer les alentours. On l'observe poarfois nageant avec d'autres baleines tel que des rorquals communs. Ils communiquement entre eux grâce à des series de son allant jusqu'à 152dB, de grogrement dont la fréquence est en général comprise entre 100 et 200Hz.

 

Moeurs

Nombre d'individu par groupe : Il migre seule ou en petit groupe de 2 ou 4 individus. Mais on a déjà observer des rassemblements de plusieurs centaines d'individus dans les lieux oùle krill est important.

Strucure sociale : Les liens les plus forts sont ceux entre la mère et son petit.

Lieu de repartition : L'espèce du Nord se trouve dans toutes les mers et océans de l'hémisphère Nord exepté dans les eaux de l'extreme nord. La forme du Sud se retrouve dans toutes les mers et océans de l'hémisphère sud. La sous-espèce de l'Antarctique se retrouve dans les eaux antarctiques et sud de l'hémisphère sud chevauchant en partie la repartition de la forme du Sud. La forme pygmée est elle trouver au Sud de l'Afrique et près de l'Australie.

Milieu marin : tous types d'eau des eaux polaires aux eaux tropicales, de préférence la haute mer mais rarement au délà de 169km des côtes. On le trouve aussi dans des baies, lagunes et des fjords.

 

Alimentation

Régime alimentaire : Ils se nourrisent de plancton, krill et petit poisson mais ils peuvent aussi avaler de plus gros tel que des sardines, des anchois, des cabillaus ou des harengs et parfois de calmars. L'alimentation depend de la région, en effet en Antartique la quasi-totalité de l'alimentation est du krill alors que dans l'hémisphère nord l'alimentation est plus large allant du krill au calmar.

 

Sexualité

Maturité sexuelle :  La puberté arrive à 2ans. La maturité sexuelle est elle atteinte à l'âge de 7ans pour les femelles et 6ans pour les mâles. Les accouplements ont lieu dans l'hémisphère Nord d'octobre à mars et dans l'hémisphère Sud de juin à decembre.Les femelles semblent mettre bas tous les deux ans.

Gestation : Elle dure 10mois.

Nouveau né : A la naissance il mesure entre 2,4 et 2,8m pour un poids de d'environ 400kg. Moins de 10s à partir de sa aissance le petit est amené par sa mère à la surface de l'eau pour respirer pour la première fois et 30min après il est capable de nager. Son allaitement durera 4-5mois, il restera avec sa mère au moins un an.

 

Relations avec l'homme

Chasse : Des textes norvégiens de 800 relève que le petit rorqual étaient déjà chassé par les populations locales. Sa chasse indsutrielle commenca dès le XXIème siècle. Malgré tout du fait de sa petite taille, sa chasse restait moindre comparé à celle d'autre espèce comme le cachalot ou le rorqual bleu. Sa chasse commence à s'intensifier à partir de 1930 lorsque le nombre de grandes baleines vint à très fortement diminuer. En 1976, les nombres d'individus tués attaignaient 12.398 individus. En 1986 un moratoire est signé pour proteger la totalité des espèces de baleine. Mais en 1993 la Norvège reprend la chasse suivi du Japon qui pretend faire une chasse "scientifiques" et l'Islande qui ne cesse d'enchainer successivement des périodes de chasse et de non-chasse. En 2005 la Norvège a tué 639 petits rorquals et en 2006 le quota était de 1052 individus.

Menaces : L'espèce souffre des effets de la pêche : filets et perte de son alimentation. De plus elle souffer aussi de la pollution sonore et environnementale de la mer.

Observations : L'espèce est courament observés un peu partout dans le Monde et est l'une des stars de certains circuits d'observation comme par exemple en Ecosse, en Irlande, dans les îles du Nord de l'Atlantique.

Captivité : Aucun individu ne vit en captivité. 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site