rorqual bleu

Linnaeus 1758

Ordré : Cétacés

Famille : Balaenoptera

Genre et espèce : Balaenoptera musculus

Espèces proches : L'espèce est proche des autres membres de sa famille : le rorqual commun, le rorqual baureal, le rorqual tropical ou encore le petit rorqual.

On reconnait 3 sous-espèces : une dans l'Atlantique et Pacifique Nord (Balaenoptera musculus musculus), une dans l'hémisphère Sud (Balaenoptera musculus intermedia) et une autre pygmée (Balaenoptera musculus brevicauda) dans l'Océan Indien subantarctique et le sud-est de l'Atlantique. Une quatrième sous-espèce est aussi cité par quelques scientifiques :  Balaenoptera musculus indica située dans l'Océan Indien mais qui serait différente de Balaenoptera musculus brevicauda.

On estime aujourd'hui que la population mondiale entre 5.000 et 12.000 individus : 2.000 individus dans le Pacfique Nord ont été recensés, 500 individus près des côtes atlantiques de l'Amérique du Nord soit de 600 à 1.500 individus dans tout l'Atlantique Nord, 1.100 à 1.700 individus dans l'hémisphère sud dont 424-472 animaux au Sud de Madagascar.

 

Caractéristiques

Taille : La moyenne est d'environ de 25m. Le record est détenu par une femelle de 33,58m ramenée en 1909 sur la côte de Grytviken en Géorgie australe. La forme pygmée mesure en moyenne 24,4m.

Poids : Le poids est d'environ de 120t, bien qu'il soit difficile d'évaluer le poid réel d'un animal si grand. Le record est détenu par une femelle capturé le 20 mars 1947 dans l'Arctique qui mesurait 27,6m pour 190t.

Longévité : On estime que l'espèrance de vit atteindré 80-90ans. Le plus specimen connut actuellement n'avait cependant que 34ans.

Vitesse de nage : En mangeant le rorqual bleu nage à une vitesse allant de 2 à 6,5km/h, en migrant la vitesse varit de 5 à 33km/h et en vitesse de pointe il peut atteindre 40-50km/h. Les baleines bleues effectuent généralement des pointes aussi rapides pendant de brèves courses lors d'ébats avec d'autres baleines.

Dentition : Les fanons sont au nombre environ de 320 paires d'une taille de 1m de long environ et d'une largeur de 55cm. Ils sont noirs avec des filaments gris sombres. Les fanons sont généralement plus petits chez l'espèce pygmée.

Vertèbres : Elles sont au nombre de 64 :  7cervicales, 15 thoraciques, 15 lombaires et 27 caudales

 

Apparence

Tête : La tête est plate, en forme de U et mesure environ un quart de la longeur totale du corps. Le rostre est peu courbé et le museau est pointu. La baleine bleue possède entre 60 et 90 sillons ventraux sous la george et le ventre qui servent à avaler toutes l'eau et le krill durant l'alimentation. En effet la baleine bleue peut contenir dans sa george jusqu'à 90t d'eau. La langue de la baleine bleue est gigantesque pesant 2,7t.

Aileron : Il est très petit, mesurant environ 30 à 40cm. Il est situé très en arrière entre le tiers et le quart du corps à peu près au même niveau que l'anus. Sa forme varit selon les individus étant parfois une simple bosse ou le plus souvent la forme est facilforme.

Pectorales : Elles sont courtes  mesurant de 2,30 à 2,50m  et étroites attachés très près de la commissure des lèvres.

Caudale : Elle est plutôt petite mesurant environ 7m une encoche médiane. Elle est plus petite chez la forme pygmée.

Forme générale : Le corps est mince, allongé et élegant. Niveau anatomie internes voici quelque chiffre qui montrent le gigantisme de l'animal : un coeur de 600kg qui bat à 8 pulsions par minute quand la baleine est en surface et à 4 pulsions par minute quand elle est en immersion, une aorte est d'un dimètre de 23cm, sa capacité pulmonaire est de 5.000, le foie pèse 1t ! Le corps d'un rorqual bleu est composé à 27% de lard, 39% de muscles, 12% de viscères et 17% d'os.

Epiderme : L'épiderme de la peau est assez proche d'un bleu ardoise exepté la pointe et la face inférieure des nageoires pectorales qui sont gris pâles ou blancs. Le ventre et les flancs ont souvent des tâches grises, jaunâtres ou brunâtresdu aux diatomées, des petits organismes qui se collent à la peau des baleines. Cependant la baleine bleue ne souffre pas trop de l'occupation de parasites sur sa peau, les plus courant sont quelques balanes autours des yeaux, de la bouche et des organes génitaux. La forme pygmée possède un épiderme plus gris. La peau du rorqual bleu est large, la couche de graisse mesurant en effet entre 5 et 30cm selon la saison. Au total la graisse chez une baleine bleue peut atteindre 50t.

 

Comportement

Sonde : En sondeant la baleine bleue soulève la queue peu haut mais longtemps. Elle respire à la surface une à quatre fois par minutes. Elle enchaine douze à quinze immersions successives peu profonde de 30 à 50m, durant une courte durée, de 30 à 60s. Puis elle sonde définitevement à grandes profondeurs atteindant surement 350m de fond, bien que la profondeur maximal enregistré soit de 204m . Les sondes durent environ 10 à 20min , la plus longue à duré 36min mais on pense qu'elle pourrait duré beaucoup plus.

Souffle : Il mesure environ9m, pouvant dépaser 12m. Il est puissant et en même temps il est particulièment fin et droit. La baleine bleue commence son souffle à peine sa tête emergeant hors de l'eau. Ce souffle se voit et s'entend de loin.

Comportements courants : La baleine bleue n'est pas très démonstrative, et est plutôt calme. Ses appels oscillent entre 155 et 158dB et ce durant 10 à 30s. La baleine bleue utilise surtout des basses frequences, entre 10 et 40Hz. Au Sri-Lanka des chants sous forme de 4 notes durant 2min ont été enregistré resssemblant au chant de la baleine à bosse. Des hybrides ont déjà été observés : 11 entre rorqual bleu et rorqual commun et plusieurs autres cas entre un rorqual bleu et une baleine à bosse.

 

Moeurs

Nombre d'individu par groupe : La baleine bleue est solitaire ou en paire. On a déjà observé des regroupement de 50 individus dans des zones où l'alimentation était importante.

Strucure sociale : La baleine bleue ne vit pas en groupe structuré comme d'autres cétacés. Les liens les plus importants sont ce entre une mère et son petit.

Lieu de repartition : On trouve l'espèce dans le Pacifique nord et sud, l'Atlantique nord et sud, l'océan indien et l'océan antarctique. Elle est par contre absente de l'océan artique, et des mers semi-ouverte tel que la Méditerrannée le Golfe persique ou la Mer Rouge. La baleine bleue migre : dans le Pacifique une population effectue des deplacements entre l'Alaska et le Costa-Rica longeant la Californie, celle de l'Atlantique Nord longuent soit la côte est des Etats-Unis en migrant soit la dorsal médino-atlantique migrant entre l'Islande et les Açores, les populations de l'Antarctique remontent elles dans le sud de l'Atlantique ou du Pacifique ou de l'Océan Indien. Durant la migration la baleine ne s'alimente quasiment pas et puise sur la moitié de ses reserves qui representent 70% de poids. Certaines populations tel que Balaenoptera musculus indica et Balaenoptera musculus brevicauda ne semblent pas migrer. 

Milieu marin : haute mer

 

 

Alimentation

Régime alimentaire : La baleine bleue se nourrit principalement de krill. Elle peut en ingugiter 40 millions en une journée, soit 3.600kg. Elle chasse à plus de 100m la journée et en surface la nuit. Elle avale l'eau avant de la filtrer grâce à une pression exercer par la poche ventrale et la langue avant d'avaler le krill conservé dans la bouche par les fanons. Au passage la baleine bleue aborde aussi des petits poissons, crustacés et calmars. Son alimentation et les espèces d'euphasaciés varient selon les régions.

 

Sexualité

Maturité sexuelle : La puberté est atteinte à l'âge de 5ans lorsque la femelle atteint environ 23m pour 87t et le mâle atteint 22m pour 72m. La maturité physique est elle atteinte à 15 pour une taille de 25,5m et 114t chez les femelles et une taille de 24m et un poids de 97t chez les mâles. Les accouplements ont lieu dans l'hémisphère Nord en automne et hiver et vers juillet dans l'hémisphère Sud. Les femelles donnent naissances tous les 2 ou 3ans.

Gestation : Elle dure 10-11mois.

Nouveau né : A la naissance le nouveau-né mesure environ 6-7m pour environ 3-5t. Son allaitement durera 7mois à raison de 380 à 570l de lait par jour. Durant sa première année le jeune grandit de 30 fois pouvant prendre 90kg en un jour, et la femelle peut perdre jusqu'à 25% de son poids pendant l'allaitement. Le lait de la baleine bleu est en effet très riche pour 100g il y a 41-51g d'eau, 34-37g de graisse et 14-22g de résidus solides dont 11,5 à 14,1% de protéines (caséines et albumines), 1% de lactose et 1% de sels minéraux et vitamines.

 

 

Relations avec l'homme

Chasse : Sa chasse est interdite depuis 1964 après des décennies de massacres. Autrefois peu chassé du fait de sa grande taille et de sa vitesse, la baleine bleue a commencé à etre exploité à la fin du XIXème siècle en Norvège, Islande, Iles Féroés, Terre Neuve et les Spitzberg. Sa chasse explosa à partir des années 30 et des début de la chasse de masse du fait de l'envoi de bateau-usine. En 1910 316 individus étaient massacrés, la chasse augmenta fortement dans les années 1930 atteignant 29.649 indivus tués. Puis la chasse connut une cute à partir des années 1940 les quotas diminuant. Aujourd'hui l'espèce est totale protégé mais mets plus de temps à se reconstruire que prévu. Avant la chasse indsutrielle on estimait en effet le nombre d'individus dans l'Atlantique nord à environ 240.000 individus. L'effectif le plus important qui se situait dans l'Antarctique a été reduite à 0,15% de sa population initiale. La baleine bleue à froler l'extermination.

Menaces : Après avoir souffert de la chasse intensive, l'espèce souffre aujourd'hui de la pollution de l'Océan et de la pollution sonore. Des individus ont été aussi sujets à des collisions avec des navires.

Observations : Dans de nombreux lieux touristiques l'espèce est la tête d'affiche des circuits d'observation, notament dans le Golfe du St Laurant ou au Nord-Est des Etats-Unis alors qu'en réalité l'espèce est peu observé.

Captivité : Aucun individu ne vit en captivité. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site